Auditions mission Lescure: c’est beau et émouvant un monologue lobbyiste. Après l’énoncé d’arguments mille fois matraqués et sans débat contradictoire, un éclair jaillit sous la forme d’une excellente intervention. Bravo Raphaël Keller pour avoir posé les bonnes questions. La réponse montre bien sur le fond (et la forme) la philosophie économique des “chers” ayants droits:
l’exploitation d’un marché culturel par une industrie. C’est une “propriété”, une rente, qui doit être protégée par l’Etat. Pour que la culture existe, il faut être rentable, maximiser les profits. Droits exclusifs “vers l’infini et au delà”. Pas d’alternative. Cela aura le mérite de servir de témoignage pour l’avenir de la commission et sa future législation (répressive?). $_$