Certains graphistes et vidéo concepteurs d’hollywood prennent plus au sérieux la représentation de l’informatique. Matrix, Bourne Ultimatum, Die Hard 4, Girl with Dragon Tattoo, The Listening, 13: Game of Death, Battle Royale, … Et TRON2 où l’on parle emacs eshell, pipe, kill, posix, ps, grep, l33t. Tous cela ne dure que quelques secondes à l’écran mais ça fait plaisir. “-“

A propos de TRON2, Disney, bien considérée du côté de la culture libre, produit un film ou un “hacker”, le héros, défend des valeurs qu’elle combat implacablement ITRL (ex: le partage et les logiciels libres). Comme quoi la contre culture est toujours intégrée par le marketing pour vendre des produits. ¤_¤